5 business models qui permettent de développer son business.

posté par

Valentine Helsmoortel

business-models

Envie de développer ton business autrement ? Envie de renouveau ? Pourquoi ne pas pivoter vers un business model qui te permettra de passer à l’étape supérieur  ? Mais quelle option choisir ? De la formation en ligne à la création de SAAS, en passant par le membership, voici 5 business models à tester et appliquer dans votre business pour vous développer.

Au programme :

  • Le business model qui ne permet pas de scaler
  • Présentation des 5 business models
  • Comment choisir et créer son business sur-mesure

Prestations de service : le business model qui n’est pas fait pour tout le monde !

Lors du processus de création d’entreprise, vient le choix crucial du business model aussi appelé business plan. C’est le moment où l’on décide quel modèle économique mettre en place pour mettre en avant sa valeur ajoutée. En d’autres mots, sous quelle forme vas-tu présenter ton projet entrepreneurial à tes clients ? Si dans un premier temps, la prestation de service a paru être le choix le plus judicieux, sache que ce buisness model peut devenir un frein si l’on souhaite continuer à développer son entreprise sur le long terme. 

En effet, la prestation de service atteint ses limites dans le développement du business car celle-ci s’apparente à de l’opérationnel, donc du « one to one ». C’est-à-dire : échanger sont temps contre de l’argent. Évidemment, le temps dans une journée ne peut pas augmenter donc au bout d’un moment ton business ne pourra plus scaler car tu ne pourras pas accepter davantage de clients dans une journée. Tu pourras éventuellement augmenter tes prix, mais là aussi, la prestation de service à ses limites en termes de budget. Nous t’invitons à lire cet article qui illustre les limites de la prestation de service, tu y trouveras un exemple concret.

Les business models

1) Formation en ligne : transmettre son expertise autrement !

Tout d’abord, la formation en ligne est un exemple de business plan qui peut complètement être favorable au développement continu de ton business. La formation en ligne est un programme de formations, de coaching ou encore de mentoring entièrement digitalisé. En effet, les formations sont créées et enregistrées à l’avance, ce qui permet de vendre le programme un maximum de fois en ayant effectué une seule fois le travail.

Mais ne te méprends pas ! Ce modèle te libère des prestations « one to one », mais demande un autre processus de travail. Le travail est différent, mais aussi conséquent ! De plus, tu peux augmenter ton chiffre d’affaires, car plus de personnes pourront assister à tes formations simultanément. C’est là que réside la plus-value de la formation en ligne ! Pour digitaliser ta formation, tu dois veiller à ce que tes élèves soient autonomes. Pour ce faire, tu dois assurer une excellente pédagogie, ce qui demande un travail passif conséquent.

2) Membership : créer son propre abonnement.

Le membership est différent de la formation en ligne. Il s’apparente à un système d’abonnement mensuel par lequel on propose du contenu prêt à être utilisé et consommer. Netflix et Hellofresh sont tous deux de parfaits exemples de membership. Cependant, le membership se décline très bien aux métiers créatifs (photographe, graphiste ou encore webdesigner). Pour un photographe, on peut imaginer qu’il propose aux membres des nouvelles photos chaque mois. L’avantage est qu’il peut créer du contenu une fois par mois qui peut être vendu à l’infini et ainsi générer des revenus qui peuvent sans cesse évoluer. De plus, si le membre est content, il continue à payer mois après mois. Une fois de plus, même dans ce cas-ci, le travail n’est pas moins conséquent qu’un freelance ! Il faut continuer à proposer du contenu de qualité mois après mois.

3) Vente d’un produit « oneshot » comme les templates.

Pour repartir de l’exemple du webdesigner, si l’idée de créer un membership ne lui convient pas, il peut très bien adapter le business model en vendant des templates en ligne. En effet, avoir un e-shop où il vend ses templates est aussi une option. Le but est toujours le même : créer du contenu qualitatif une seule fois, que l’on peut vendre à l’infini !

4) Le high ticket : formations en ligne VIP.

Le high ticket reprend les codes de la formation en ligne, mais s’adresse à un autre public cible. Le « ticket » pour accéder à la formation est beaucoup plus élevé qu’un programme en ligne classique. Le but est de trier la clientèle à l’inscription pour ne garder uniquement que les clients VIP. De ce fait, il y a moins de clients donc les formateurs savent mieux se concentrer au cas par cas. Attention, qui dit offre prémium dit attentes supérieures. Bien sûr, les clients s’attendent à une expérience excellente ainsi qu’a de excellents résultats ! Pour les clients c’est le bon compromis entre apprendre en autonomie tout en gardant le côté personnalisé du « one to one ». Ce modèle de business est moins répandu, d’ailleurs la Six-figure Academy ne l’a pas encore testé !

5) Développer un SAAS, un software, un outil en ligne.

Décliné du membership, ce business model est également rattaché à un système d’abonnement. La différence se fait dans la partie outil. Comme un outil d’emailing ou canva, le but est que le membre utilise l’outil au quotidien. De nouveau, ce modèle ne te tendra pas une baguette magique pour te tourner les pouces ! Au contraire, pour développer ce genre de projet, il faut une trésorerie importante et beaucoup de temps disponible. En effet, les mises à jour sont constantes et découlent des feedbacks des utilisateurs. C’est un projet innovant qui demande du temps et de l’argent !

Business models sur-mesure : pourquoi pas 2 en 1 ?

Pour conclure, la Six-figure Academy te rappelle qu’il faut avant tout que tu kiffes tes journées ! Que tu sois dans la prestation de services, dans la formation en ligne ou dans le membership, le plus important est que tu te sentes épanoui dans ton business. Il n’y a pas de bon ou de mauvais business model mais il y en a un ou plusieurs qui est/sont fait pour toi ! Effectivement, rien ne t’empêche de les combiner : si tu aimes le côté « one to one » avec tes clients, mais que tu souhaites quand même te lancer dans la formation en ligne, tu peux très bien combiner les deux ! 

Nous te rappelons que ces 5 business models ne demandent pas moins de travail qu’un autre, mais te permet d’augmenter ton chiffre d’affaires, là où la prestation de service à sa limite.

Une fois que tu as trouvé LA bonne idée, le ou les bons business model(s), il te reste à préparer différentes stratégies pour vendre et mettre en place ton projet de création. N’hésite pas à téléchargez la feuille de route de la Six-Figue Academy pour avoir le plan exact pour créer une activité à 6 chiffres, sans devenir esclave de ton business et s’éparpiller dans les stratégies.

Dis-nous en commentaire quel est le business model qui te plait le plus et que tu aimerais essayer ?

Comments +

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

À votre tour !

commencez votre success story

Nous savons comment créer et développer des business en ligne. Et nous savons vous l'enseigner.
Notre objectif : vous aider à devenir le fondateur du business en ligne dont vous rêvez.
Et pour commencer, le mieux est de suivre une de nos masterclass.